Le succès du site Topito nous montre à quel point les internautes aiment les classements, les tops, les listes. Voici donc un top 5 des pays dans lesquels il y a le plus d’interventions de chirurgie esthétique :

1. Etats-Unis (17,9% des opérations mondiales ont lieu dans ce pays)

2. Brésil (10,7%)

3. Japon (4,8%)

4. Italie (4,1%)

5. Mexique (3,9%)

En rapport global, ce sont donc les américains qui consomment le plus de chirurgie esthétique. Ce n’est pas étonnant, si près de 18% des interventions pratiquées dans le monde le sont aux Etats-Unis, c’est lié au fait que dans ce pays le rapport à la chirurgie esthétique est totalement décomplexé.
C’est une sorte d’étape obligée dans une vie et dans une société qui a un fort accent Darwinien , où il faut être toujours à son avantage physiquement pour rester dans la course. Deux signes de ce rapport très pacifié à la chirurgie plastique :

-Aux Etats-Unis on peut obtenir un crédit spécifique lié à un projet d’opération
-Aux Etats-Unis, la publicité pour les chirurgiens esthétiques et les cliniques où on opère est 100% légale.

Oh Brazil

Vient ensuite le Brésil. Avouons que les auteurs de ce classement auraient pu faire exprès de verser dans les clichés. Qui ne sait qu’au pays des plages on raffole de la chirurgie esthétique. Pas un reportage sur le pays de Pelé sans qu’on nous montre de très belles femmes en bikini très léger marcher sur la plage ou y jouer au beach volley.
Belles fesses, beaux seins, pas étonnant non plus que ce soit dans ce pays d’Amérique du Sud que se trouve l’un des plus grands fabricants de prothèses mammaires et que l’idée même de mettre des implants sous son fessier pour avoir des fesses de rêve nous vienne de la patrie de la samba ……Encore des clichés

Tiens, le Japon

La présence du Japon en troisième position des pays les plus amateurs de chirurgie esthétique est, cette fois-ci, étonnante.Si on devait citer des pays asiatiques fans de lifting du visage et autres rhinoplastie, on se tournerait plus volontiers vers la Corée du Sud ou la Chine. Mais sans doute que ces deux derniers pays ne sont pas loin dans le classement et sans doute qu’on identifie plus ces nations comme des lieux où la chirurgie plastique est une forme de compensation à la nature physique(européanisation des modèles) qu’a des réflexes esthétiques.
Mais après tout au pays du soleil levant, on a des habitudes très occidentales, très en rapport avec les mœurs américaines, pensons simplement au fait que c’est au Japon que la consommation mondiale de chips est la plus importante.
De la à penser que les japonais se comportent comme des américains, y compris dans leur rapport avec la chirurgie plastique, il n’y a qu’un pas.

L’Italie

Oui pourquoi pas. On est au pays de la beauté. Essayez donc si vous êtes un chirurgien italien ou une clinique de faire de la publicité payante sur Google et vous verrez les prix des clics pour être affiché visiblement pour les internautes.
Il y a une forte concurrence en Italie, et les sites italiens de cliniques esthétiques misent beaucoup sur les photos avant-après pour mettre en évidence les résultats auxquels les bellas peuvent prétendre. Seins, visage, silhouette, médecine de rajeunissement, le pays de Dante est le paradis de la chirurgie plastique en Europe, dans ce top 5. On aurait pu y voir l’Espagne ou la France, mais sans doute que pour la France, il y a déperdition en termes de statistiques dans la mesure où beaucoup de français font de la chirurgie esthétique en Tunisie et ne considèrent pas cela comme moins qualitatif que de le faire à Paris, Marseille ou Lille.
Notons d’ailleurs que les italiens ne sont pas en reste, puisque certains transalpains vont en Croatie où les interventions sont moins chères.
A faible distance, il y a la aussi comme entre la France et la Tunisie une belle opportunité pour satisfaire un besoin à moindre coût.

Le Mexique

Les tunisiens parlent de feuilletons mexicains, les autres d’armées mexicaines. Au Mexique, il n’y pas que des acteurs qui incarnent la société huppée amatrice de chirurgie esthétique, il y a des vrais gens qui aiment ça. Pas au point d’en faire une armée mais suffisamment pour compter dans les statistiques et entrer dans ce top 5.Olé