En voila une bonne nouvelle : un patch pour faire fondre les poignées d’amour. Pour vous messieurs qui à l’instar de Sarkozy avaient envie de faire disparaitre vos bouées latérales, à vous mesdames qui en avaient assez de vos hanches trop larges ; la science propose un dispositif pratique pour faire diminuer la graisse.

C’est tentant ! Oui mais voila ce dispositif, ce patch miracle a pour l’instant produit des effets sur …les souris. C’est, en effet, tout à fait par hasard que des chercheurs en testant un patch anti diabète sur des souris ont constaté que celles-ci avaient perdu une partie de leur graisse.
L’étude dont les détails sont a voir ici aurait permis de diminuer la graisse responsable de la création des bourrelets, ce que nous appelons en langage scientifique de la chirurgie esthétique, les adipocytes.

C’est à ces cellules que s’attaque la liposuccion, quand elle est réalisée dans le cadre d’un bloc chirurgical, pour les poignées d’amour mais aussi bien pour les cuisses, le ventre ou les bras. De là a penser que ce patch fait pour traiter le diabète servirait un jour à aider les femmes et les hommes à perdre cette graisse adhérente qui déforme la silhouette, il y a un fossé. Mais vous avez compris que l’intérêt des sociétés médicales pour la chirurgie(sa demande mondiale) fait que cette piste sera certainement suivie avec intérêt.