Lifting des bras en Tunisie : pour obtenir deux bras minces

Si vous choisissez de recourir à l’intervention de chirurgie esthétique et plastique qui a pour objectif de raffermir vos bras relâchés et leur donner un aspect plus fuselé et plus défini, nous vous recommandons vivement un lifting des bras en Tunisie. Epargnez-vous donc de toutes ces gênes vestimentaires et psychologiques et dites bonjour aux jolis bras de votre jeunesse.

Qu’est-ce qui cause le relâchement cutané des bras ?

lifting-des-bras-tunisieLa peau brachiale est très sensible aux sollicitations, aux effets du vieillissement et même à l’effet de la pesanteur. Elle répond à ces effets en se relâchant et en perdant son élasticité, surtout avec la diminution du taux de collagène et de l’élastine.

Dans d’autres cas, l’hérédité joue un rôle primordial dans ce phénomène, regardez alors les mains de votre grand-mère ou de votre mère et vous aurez la réponse !

Liposuccion ou lifting des bras ?

La technique dépend de l’objectif, c’est-à-dire, si vous avez des graisses accumulées au niveau de vos bras, votre solution unique serait une lipoaspiration t des excès graisseux localisés au niveau du bras. Par contre, si vous souffrez d’un relâchement cutané, vous êtes alors un meilleur candidat pour la plastie brachiale. En outre, une combinaison des deux techniques peut être envisagée dans les cas extrêmes.

Avant de passer au bloc opératoire

Dès votre arrivée en Tunisie, il est indispensable d’effectuer 3 consultations préopératoires y compris celle avec le médecin anesthésiste. Vous devez alors apportez avec vous, vos analyses sanguines, vos photographies médicales… pour compléter votre dossier médical. Notre chirurgien esthétique compétent va vous expliquer les détails de l’intervention chirurgicale, le résultat attendu et les suites opératoires possibles. Avant de se faire opérer, vous devez arrêter toute prise d’anticoagulants ou d’anti-inflammatoires (deux semaines avant). Il est également conseillé d’arrêter de fumer afin de s’éloigner de toute complication (risque d’embolie pulmonaire, de phlébite), 10 jours avant l’opération.

Déroulement de l’opération

Les incisions pratiquées par le plasticien dépendent de l’endommagement de la peau brachiale. Ainsi, on distingue 3 types d’incisions :

  • Une incision au niveau des aisselles (axillaire), dans le cas d’un endommagement léger
  • Une incision longitudinale au niveau de la face interne des bras
  • Une incision mixte, qui combine les deux techniques citées ci-dessus : relâchement important.

Une telle intervention dure environ deux heures, sous anesthésie générale avec une nuit d’hospitalisation.

Suites opératoires et résultat

Dès votre sortie du bloc opératoire et après la mise en place des pansements, vous devez vous reposer et évitez les mouvements qui peuvent vous faire mal au niveau des cicatrices. En effet, les douleurs postopératoires sont faibles et s’atténuent juste en prenant quelques antalgiques. De plus, les ecchymoses (bleus) et les œdèmes (gonflements) peuvent apparaitre aux alentours de la zone opérée, ils s’estompent au bout de quelques jours. Le port d’une gaine de contention au niveau de vos bras est également nécessaire pour parfaire les résultats pendant, au moins, un mois.

Le résultat final est apprécié après une année de l’intervention mais il faut éviter l’exposition longtemps au soleil.