L’émission Les Grandes Gueules(Les GG) est l’un des grands succès d’audience de RMC. Au mois de septembre, l’une des grande gueules, Fatima Ait Bounoua(qui est professeur en collège) a abordé la question de la chirurgie esthétique.

Elle a abordé ce sujet avec son point de vue, c’est-à-dire celui d’une enseignante en contact avec des ados et des parents. Je vous conseille d’écouter son intervention ici.
Quels points sont abordés par la chroniqueuse ?
-La chirurgie esthétique chez les jeunes. Fatima Ait Bounoua prend l’exemple d’une de ses amies qui a réalisé avec succès une liposuccion en Tunisie et puis qui a voulu ensuite faire une rhinoplastie après les remarques d’un homme. Ce que l’enseignante trouve choquant c’est que cette femme exagère des défauts en raison des remarques d’un tiers.
-La banalisation du fait médical. Fatima Ait Bounoua aborde ensuite un point très intéressant. C’est celui de occultation du caractère médical des interventions de chirurgie plastique. Pour la grande gueule de RMC, il est désolant que le public ne connaisse la chirurgie esthétique que par le biais des photos avant-après, et des succès auxquels elle est censée conduire. On peut bien entendu lui rappeler que les chirurgiens esthétiques ont une obligation d’information(la douleur, les suites opératoires sont l’une des 7 choses à savoir sur la chirurgie) mais qu’elle a bien raison de dire que les plus jeunes et même les plus âgés n’ont pas forcément conscience qu’une intervention se passe en bloc opératoire, qu’elle implique une invasivité, des traces et même des risques.
-Le problème de la télé-réalité. Je suis sur ce point complètement d’accord avec Fatima Ait Bounoua. Elle rappelle que nous en sommes déjà à 16 ans de télé-réalité pour la France. Or, quels sont les modèles de corps, les modèles esthétiques qui nous sont présentés dans ces émissions :

  • Visage émacié
  • Grosse poitrine
  • Maigreur
  • Fesses rebondies

Dans la mesure où le public de ces émissions qui inondent les chaines de la TNT sont précisément des ados et des jeunes, elle a bien raison de s’inquiéter de ces diktats anatomiques.
C’est rappelle finalement le présentateur des Grandes Gueules(Alain Marschall) tellement vrai qu’au Brésil(la patrie de la chirurgie esthétique) des parents emmènent leurs enfants voir un chirurgien esthétique pour corriger dès leur plus jeune âge un fait anatomique considéré comme une disgrâce et donc comme une source à venir de complexe et de rejet par la société. Ahurissant !