Augmentation mammaire Tunisie : pour faire grossir la taille de sa poitrine

Si vous désirez avoir un décolleté de ouf et d’augmenter la taille de votre poitrine, vous n’avez qu’à choisir d’effectuer une augmentation mammaire en Tunisie. Il s’agit de modifier le volume de vos seins et/ou leur forme, soit en posant des prothèses mammaires, soit en injectant la propre graisse de la patiente.

augmentation-mammaire-tunisie

Augmentation mammaire par pose d’implants mammaires

Il s’agit d’augmenter le volume de vos seins en y insérant des prothèses en silicone et généralement remplies de gel de silicone cohésif. Une telle opération dure entre 45 min et 1h sous anesthésie générale et prend une nuit d’hospitalisation. Le chirurgien esthétique pratique une incision et fait pénétrer la prothèse soit sous le muscle pectoral, soit sous la glande mammaire.

Prothèses mammaires : rondes ou anatomiques ?

Pour commencer, il est nécessaire de choisir la forme la mieux adaptée des implants mammaires, lors de la consultation préopératoire. On trouve soit des prothèses rondes, soit des prothèses anatomiques (ou sous forme de goutte d’eau). Le choix dépend de la morphologie de la patiente et de son objectif. Si elle désire une poitrine bombée et bien développée, la prothèse ronde lui va à merveille, si elle préfère un résultat discret et naturel, la prothèse anatomique est recommandée.

Rétromusculaire ou rétroglandulaire ?

La position derrière le tissu glandulaire (rétromusculaire) est très pratique pour les patientes avec une bonne qualité de peau et qui cherchent à « trop » augmenter la taille de leurs seins. Cependant, la position derrière le muscle pectoral (rétromusculaire) est préférable pour les patientes cherchant un résultat naturel. En outre, cette position protège l’implant contre la rotation, les traumatismes et les coques fibreuses.

Quelles incisions possibles ?

On distingue 3 voies possibles : soit une incision horizontale dissimulée dans le sillon sous-mammaire, soit une incision axillaire et qui laisse le sein intact, ou également une incision autour de l’aréole (round-block) qui est la plus discrète.

Augmentation mammaire par lipofilling

Il s’agit d’augmenter le volume des seins en injectant la propre graisse de la patiente, aspirée à partir des zones donneuses de graisse, purifiée et réinjectée.

Quelles sont les zones donneuses de graisse ?

Le lipofilling ou l’injection de la graisse autologue n’est possible que si la patiente possède des amas adipeux, accumulés sur :

  • Les hanches, les cuisses, les poignées d’amour
  • L’abdomen
  • Les bras
  • Les mollets, les genoux, etc.

Acte chirurgical

Le praticien commence par effectuer une liposuccion classique à travers des incisions minimes.  La graisse collectée est purifiée à l’aide d’une centrifugeuse pour séparer les cellules adipeuses des impuretés et ensuite réinjectée dans les seins.

Quelles suites opératoires ?

Dans les deux cas, les suites opératoires sont semblables. Vous allez sentir des douleurs peu importantes et qui se calment en prenant quelques antalgiques. Les œdèmes et les ecchymoses formés disparaissent au bout de quelques jours. Sinon, afin de parfaire les résultats, il est nécessaire de porter une gaine de contention (soutien-gorge) jour et nuit pendant un mois postopératoire.