Pose de l’anneau gastrique en Tunisie : oubliez votre obésité !

Recourir à une pose d’anneau gastrique en Tunisie, c’est choisir l’intervention de chirurgie de l’obésité qui vous permet de perdre jusqu’à 60% de votre poids excédentaire. Elle est recommandée pour les individus qui souffrent d’une obésité massive et qui ont un IMC dépassant les 40 kg/m². En effet, elle est très sollicitée par les patients étrangers, venus à la clinique de l’Espoir en Tunisie.

Pose d’anneau modulable : quel principe ?

pose-anneau-gastrique-tunisieCette technique chirurgicale consiste à insérer, sous cœlioscopie, un anneau en silicone, relié à un fil et qui entoure l’entrée de l’estomac ce qui limite l’ingestion des denrées alimentaires et ce qui crée une sensation de satiété chez le patient, ce qui garantit la perte du poids. Par ailleurs, le diamètre de cet anneau est modifiable selon l’état du patient et l’objectif désiré par le chirurgien de l’obésité.

Comment se déroule la mise en place de l’anneau gastrique en Tunisie ?

Cette intervention de chirurgie de l’obésité se déroule sous anesthésie générale, sous cœlioscopie (donc les incisions sont minimes),  dure environ 45 min et nécessite entre 1  et 3 jours d’hospitalisation.

Avantages et inconvénients

Ce procédé chirurgical permet de perdre 2 à 4kg/mois ce qui est très pertinent comme résultat. De plus, les pertes en nutriments (vitamines, sels minéraux, etc.) ne sont pas fréquentes car le phénomène de malabsorption n’est pas posé, dans ce cas.

Par ailleurs, recourir à une telle chirurgie de l’obésité permet au patient de se protéger contre les pathologies liées à l’obésité telles que : l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, le diabète, les accidents cardio-vasculaires, l’infarctus de myocarde, etc.

Finalement, la technique est réversible car l’anneau peut être retiré grâce à une intervention rapide en cas de complication ou si le patient le demande.

Cependant, il est indispensable de suivre une activité physique régulière et un régime alimentaire prescrit par le chirurgien ou le nutritionniste afin de garantir l’efficacité des résultats. En outre, le patient peut avoir des nausées et des vomissements à cause de la fonction restrictive de l’anneau gastrique.

Quelles suites opératoires ?

Les douleurs postopératoires ne sont pas importantes et disparaissent au bout d’une semaine. Il faut manger des repas liquides puis mixés pour ne pas faire déplacer l’anneau et pour ne pas sentir une pression à l’entrée de l’estomac. L’arrêt de travail est nécessaire pendant deux semaines ainsi qu’un contrôle régulier avec le chirurgien de l’obésité et le nutritionniste.